Maroe-France Barrier

Marie-France Barrier, l’appel de la forêt

Une maison au bout d’une impasse verte, des arbres et un jardin aux plantes nous accueillent la corolle ouverte chez Marie-France Barrier, réalisatrice et fondatrice de l’association Des enfants et des arbres. Rencontre avec une fille perchée dans son milieu naturel et familial, la forêt.

L’appel de la forêt
Dotée d’une maîtrise de géographie humaine et tropicale, la belle plante aux yeux de noisetier a toujours eu les arbres dans la peau et dans la poche. Ce sont d’ailleurs ses « potos » comme elle aime les appeler. « La forêt est mon biotope. » Fille unique, elle se sent comme en famille ou comme à la maison, avec ses amis, les arbres. Par « déformation professionnelle », sa vue panoramique de géographe lui permet de saisir la façon dont les sociétés interfèrent avec l’environnement et vice versa.

Prédestinée à vivre auprès de ses grands frères, du haut de ses vingt ans, la jeune baroudeuse prend la route et à dos de bus, passe du temps dans les forêts tropicales en Inde du Sud, à Madagascar, au Laos, où elle pose ses valises. Son odyssée végétale l’amène pendant longtemps à la poursuite du diamant vert.

VOUS VOULEZ LIRE LA SUITE  ?

Lire la suite…

Maroe-France Barrier

à lire aussi

Retour en haut